it-swarm-eu.dev

Quels sont les obstacles à la fourniture d'un accès Internet et d'une connexion Wi-Fi fiables lors des grandes conférences techniques?

Chaque conférence technique à laquelle je suis allé, et je suis allé à beaucoup, a eu absolument un abominable Wi-Fi et un accès Internet.

Parfois, c'est le serveur DHCP qui manque d'adresses. Parfois, la liaison est clairement inadéquate. Parfois, il y a un routeur pour une salle de bal avec 3000 personnes. Mais c'est toujours QUELQUE CHOSE. Ça ne marche jamais.

Quelles sont les meilleures pratiques pour les organisateurs de conférence? Quelles questions devraient-ils poser au lieu de la conférence ou au FAI pour savoir à l'avance si le Wi-Fi va fonctionner? Quelles sont les causes les plus courantes du Wi-Fi merdique lors des conférences? Sont-ils évitables ou le Wi-Fi n'est-il tout simplement pas une technologie adéquate pour les grandes conférences?

275
Joel Spolsky

(Pour ceux qui sont intéressés, j'ai enfin rédigé mon rapport 2009 sur le sans fil chez PyCon ).

J'ai fait le sans fil pour la conférence PyCon la plupart des années depuis que nous avons déménagé de l'Université George Washington dans des hôtels, j'ai donc quelques idées à ce sujet, qui ont fait leurs preuves au combat - mais seulement avec environ un millier d'utilisateurs.

Une chose que j'entends beaucoup de gens parler dans cette discussion est "la couverture en plein air dans une salle de bal". Une théorie selon laquelle j'opère est que la salle de bal n'est [~ # ~] pas [~ # ~] un environnement en plein air. Les corps humains absorbent assez bien le 802.11b/g et le 802.11a.

Voici quelques-unes de mes réflexions, mais plus de détails sont disponibles dans mes rapports de conférence si vous recherchez sur Google "pycon sans fil" - les liens tummy.com sont ce que vous voulez.

J'utilise uniquement les canaux qui ne se chevauchent pas et j'étale les points d'accès. Pour 802.11b/g, j'exécute les radios aux réglages de puissance les plus bas. Pour 802.11a, je le fais fonctionner avec le réglage de puissance le plus élevé car nous avons tellement de canaux.

J'essaie de maintenir les points d'accès assez bas, afin que les corps puissent aider à réduire les interférences entre les points d'accès sur le même canal.

J'ai défini tous les points d'accès sur le même ESSID afin que les gens puissent "se déplacer" vers différents points d'accès à mesure que les charges (nombre de clients associés) augmentent ou que la couverture diminue (plus de personnes arrivent, etc.).

Beaucoup, beaucoup d'AP. La première année où l'hôtel a fait le réseautage, ils ont finalement apporté 6 points d'accès, mais ils n'avaient commencé qu'avec un couple. Malgré cela, nous leur avions dit que nous utiliserions massivement leur réseau sans fil. Mais nous avons également eu d'autres problèmes comme le serveur DHCP qui délivre des baux avec une passerelle dans un réseau différent de l'adresse. (Les appels au support ont abouti à "Je vais tout redémarrer.").

Nous utilisons des points d'accès double radio D-Link relativement peu coûteux, qui coûtent environ 100 $ ou 200 $ chacun. Nous n'avons tout simplement pas vraiment le budget pour acheter 20 à 40 des 600 $ + AP haut de gamme. Ces points d'accès D-Link ont ​​étonnamment bien fonctionné.

En 2009, nous avons eu un sacré problème avec les netbooks. Quelque chose au sujet des radios dans ces puants juste pour l'usage à ce genre de conférence. J'ai entendu des rapports de personnes mettant des cartes sans fil Intel dans les Netbooks et obtenant de bien meilleures performances. À PyCon 2009, mon netbook n'a pas pu obtenir une connexion fiable après le début de la conférence, mais mon ThinkPad n'a eu aucun problème. J'ai entendu des rapports similaires de gens avec Mac et d'autres "vrais" ordinateurs portables, mais le matériel le moins cher ne fonctionnait tout simplement pas.

J'ai [~ # ~] pas [~ # ~] rien fait avec des antennes directionnelles. Je m'attendais à en avoir besoin, mais jusqu'à présent, tout s'est bien passé.

La plupart des hôtels ne peuvent pas fournir suffisamment de bande passante. Ne vous inquiétez pas cependant, il existe de nombreux fournisseurs de services sans fil terrestres qui peuvent fournir 100 Mbps. Je ne parle pas des endroits qui exécutent le 802.11g à partir d'une tour, mais des gens avec de vraies radios sérieuses et des liaisons pour y faire face.

Au cours des dernières années, nous n'avons pas vraiment eu beaucoup de ports câblés, principalement en raison du budget et des efforts bénévoles nécessaires pour câbler tous ces emplacements. En 2010, nous nous attendons à avoir quelques ports câblés. J'aime l'idée de câbler chaque siège pour les câblés, mais je doute que nous serons en mesure de couvrir même 10% simplement en raison de l'effort requis pour câbler et entretenir un tel réseau. Débarrasser les gens du sans fil est super.

Il est également bon d'éloigner les gens des fréquences 802.11b. La plupart des gens qui en parlent depuis que Joel l'a soulevé ont dit des choses comme "3 canaux sans chevauchement", ce qui est vrai pour le spectre 2,4 GHz. Cependant, nous avons vu un ÉNORME mouvement vers le spectre de 5,2 GHz. La première année où j'ai dirigé le réseau (2006?), Nous avions environ 25% d'utilisation. En 2008, nous avions plus de 60% en 5,2 GHz.

Donc, oui, courir sans fil avec des milliers de personnes nécessite une réflexion. Mais y réfléchir semble avoir abouti à un niveau de satisfaction assez élevé.

Sean

136
Sean Reifschneider

Je pense que le problème majeur est que Wi-Fi est probablement la mauvaise technologie pour le travail, si vous parlez vraiment de 3000 clients dans une petite zone comme une salle de bal. Pour moins de clients répartis sur un grand espace, je pense que c'est faisable.

Couvrir une salle de bal avec potentiellement des milliers de clients va être un tronçon pour le Wi-Fi, en supposant que les clients utilisent réellement le réseau. Vous n'avez que 3 canaux qui ne se chevauchent pas (aux États-Unis), et je n'ai jamais vu un point d'accès (AP) prendre raisonnablement en charge plus de 50 clients efficacement. Vous allez vous retrouver avec beaucoup de points d'accès assis sur le même canal et beaucoup de conflits pour l'air. C'est un beaucoup d'appareils clients à avoir dans une petite zone.

Si vous pouviez installer une sorte d'antenne hautement directionnelle et que la puissance radio était restreinte pour cibler un petit nombre de clients, vous pourriez améliorer la situation. Pour un événement temporaire comme une conférence, le niveau de soins obsessionnels qu'une telle étude de site exigerait serait, j'imagine, excessivement cher.

En supposant que vous couvrez une densité de clients inférieure à 3 000 clients dans un seul espace en plein air, vous voudriez espacer les points d'accès avec des zones de couverture dimensionnées pour gérer une fraction significative du nombre possible de clients que AP peut prendre en charge (en modifiant la radio alimentation/antennes), et vous voudrez essayer de garder les points d'accès adjacents sur des canaux qui ne se chevauchent pas. Plus il y a d'AP, mieux c'est, et ne surchargez pas les AP avec trop de clients. (Ajuster la puissance radio/les antennes pour créer des zones de couverture semble peu intuitif pour quiconque n'a pas essayé de faire évoluer le Wi-Fi pour gérer un grand nombre de clients dans une petite zone physique.)

Du point de vue de la diffusion de couche 2, il serait judicieux de diffuser plusieurs SSID et de les appliquer à différents sous-réseaux VLAN/IP. Cela dépendrait du nombre de périphériques clients et du caractère du trafic. Personnellement, je ne mettrais pas plus d'environ 500 appareils dans un seul domaine de diffusion de couche 2 sur un réseau local d'entreprise. Je peux seulement imaginer qu'un réseau Wi-Fi de conférence serait pire.

DHCP devrait être une évidence, bien que la redondance soit une préoccupation. J'utiliserais probablement le dhcpd ISC et élaborerais un arrangement de basculement vers un deuxième serveur. Je pense que je serais également à la recherche de serveurs DHCP escrocs. Sur Ethernet câblé, vous pouvez facilement désactiver les ports sur lesquels les serveurs DHCP voyous apparaissent. Pour Ethernet sans fil, c'est un peu plus problématique. Quelqu'un sait-il s'il existe des points d'accès qui prennent en charge le blocage des unités mobiles en fonction de l'adresse MAC? (Cela n'aide pas si le serveur DHCP escroc usurpe son MAC une fois détecté, mais c'est un début ...)

De toute évidence, le pare-feu/routeur Edge doit être capable de gérer le nombre d'entrées de table NAT qu'un tel nombre de clients peut générer. Un jouet grand public NAT router Un protocole de routeur redondant (HSRP, VRRP, etc.) et plusieurs périphériques de routeur Edge vont être une nécessité pour éviter qu'un seul point de défaillance ne ruine l'ensemble du spectacle.

En ce qui concerne les conflits de bande passante sur le backhaul, vous pouvez limiter la bande passante du client à Internet. Cela devrait également limiter dans une certaine mesure la controverse globale sur les ondes.

Je lancerais quelque chose comme Squid Cache en tant que proxy transparent pour le trafic HTTP. Cela va aider à l'utilisation du backhaul. Votre cache de proxy HTTP ne devrait pas être un point d'échec, vous aurez donc besoin d'une infrastructure pour surveiller l'intégrité du cache et, en cas d'échec, le contourner.

Je n'ai pas l'énergie pour lancer une feuille de calcul et regarder l'économie d'un tas de petits commutateurs Ethernet et de câbles de raccordement éparpillés, mais plus je lis, plus cela ressemble à Ethernet câblé serait un excellent moyen pour retirer une connectivité décente. Il faudrait, sans aucun doute, un effort majeur pour faire fonctionner les câbles Ethernet et alimenter les commutateurs, mais il fournit une infrastructure réseau beaucoup plus gérable, une bande passante plus fiable et nécessite beaucoup moins de réglages obsessionnels que le sans fil. Vous pouvez également vous en sortir en utilisant des équipements bas de gamme pour les commutateurs Edge, car le service 100 Mbps suffirait largement pour accéder à Internet.

Cisco a un petit commutateur à 8 ports qui tire son alimentation de PoE - le Catalyst 2960PD-8TT-L. Ce serait bien pour cette application - mettre quelque chose comme ça sur chaque table, puisant sa puissance dans un commutateur PoE plus grand. Je suppose que ceux-ci sont assez chers pour cette application, mais je suppose qu'il existe une option "bas de gamme" qui n'est pas aussi chère disponible auprès de quelqu'un. (La recherche de commutateurs alimentés par PoE semble assez difficile avec Gooogle ...)

Intel a un article datant de 2006 concernant: fournissant un accès Wi-Fi lors des conférences . En regardant leurs chiffres, ils avaient 50 clients sur un seul point d'accès à un moment donné, et une charge client maximale sous 100 clients au total. Ces chiffres semblent assez petits par rapport à ce dont vous parlez, et en 2006, tout le monde ne transportait pas d'iPhone, etc.

143
Evan Anderson

Michael Arrington, de TechCrunch, a embauché Mariette Systems pour TechCrunch 50 et a obtenu d'excellents résultats . D'après les commentaires, il semble qu'ils disposaient de centaines de commutateurs Cisco fournissant des connexions RJ45 à chaque siège ( image ), ce qui en a probablement eu assez bande passante hors de l'air pour le faire fonctionner.

Il est très, très difficile de donner à 2 000 utilisateurs Internet du noyau dur un accès simultané à partir d'un seul emplacement. J'ai vu des hommes adultes pleurer quand ils ont échoué.

Cette année, cependant, WOW. Il y avait plus d'Internet sur TechCrunch50 que vous ne pouviez en serrer la baguette. Et pour cela, Mariette Systems reçoit le gros baiser mouillé que j'ai promis.

L'équipe: Ernie Mariette, Cliff Skolnick et Tim Pozar. Ils sont entrés, ont apporté de la bande passante (liaison hyperfréquence à ligne de vue de 100 Mbps de WiLine et 30 Mbps de Telekenex), l'ont connectée à un routeur BSD et l'ont distribuée dans tout le bâtiment via plus de 100 commutateurs Cisco et 28 points d'accès wifi. Il y avait des centaines de connexions Ethernet (et multiprises) aux tables des participants. Plus une bande passante dédiée à Ustream, la zone DemoPit et la scène principale. Et, dans l'ensemble, beaucoup de participants très heureux.

Il y avait plus de 1 200 connexions simultanées aux points de pointe et des rafales allant jusqu'à 88 Mbps en utilisation de bande passante entrante. Mais personne n'a jamais été réduit. Et j'ai remarqué que plusieurs personnes dans le public regardaient le flux Ustream en direct sur leurs ordinateurs portables. D'autres regardaient la diffusion en direct de l'US Open. En d'autres termes, le public gaspillait totalement la bande passante. Et c'était merveilleux.

En fait, j'étais un peu déçu que le public n'ait pas réussi à faire échouer notre Internet. Ils ont fait de leur mieux et ont été trouvés en manque.

83
user22404

La WWDC d'Apple (au moins ces dernières années) a eu une couverture sans fil fantastique, mais ils ont une équipe de dorks assis dans un aquarium toute la semaine à regarder les cartes de couverture Cisco. Ils déploient une tonne de points d'accès. Ils bloquent également intelligemment certains des gros téléchargements sur le site de la conférence à partir du réseau sans fil et affichent à la place des cartes où vous pouvez trouver un câble Ethernet.

29
Jim Zajkowski

Un bon déploiement Wi-Fi est la clé d'un bon accès sans fil dans les grandes conférences.

Lorsque beaucoup de gens essaient de se connecter, le trafic aérien se bloquait en raison d'interférences. Imaginez que tout le monde essaie de "parler" au point d'accès, toute la conversation deviendrait du bruit pour une conversation appropriée lorsque les autres essaient de parler. C'est exactement la cause dans un tel scénario.

Pour surmonter ces problèmes, vous pouvez considérer les éléments suivants:

1 - Beaucoup de points d'accès intelligents

Thin AP Thin Enterprise a un contrôle radio, et il détecte la capacité du client Wi-Fi et essaie de détecter s'il s'agit d'une carte 802.11a/b/g/n. Si tel est le cas, le contrôleur AP essaierait de basculer l'utilisateur sur le canal 5G 802.11n ou 802.11a, ce qui est moins courant et donc moins d'interférences.

2 - 802.11n

Lorsque nous parlons de Wi-Fi, un AP 802.11g typique ne peut JAMAIS atteindre 54 Mbps comme annoncé (comme la 3G), et il passe à environ 22 Mbps. Partagé par 10 invités, chacun obtiendra un modeste 2Mbps. Partagez par 50 invités, ce sera environ 40 kbps.

Le 802.11n améliore cela un peu, la vitesse de publicité de 150 Mbps passe généralement à 70 Mbps, vous pouvez donc avoir une vitesse plus raisonnable pour plus d'invités.

3 - Plus d'AP, plus de bande passante

Déployez plus d'AP et cela éliminerait le goulot d'étranglement précédent. Mais avec plusieurs AP, vous devez également régler correctement leur canal pour éviter que AP n'interfère avec un autre AP. Ne vous arrêtez pas avec plus d'AP, ajoutez plus de bande passante pour qu'Internet ne devienne pas le prochain goulot d'étranglement

Mat

20
Matthew

Je viens de rentrer de la conférence MÛRE 59 à Lisbonne, où j'ai fourni une assistance technique, y compris la mise en réseau sans fil, dans une équipe de 7 ingénieurs, pour environ 300 participants. Depuis aussi longtemps que je suis impliqué, les plaintes concernant le sans fil sont très rares dans la plupart des cas. Nous atteignons un pic d'environ 250 clients sans fil en ligne, et un trafic total de 44 Mbit/s.

Fondamentalement, nous avons renoncé à la connectivité des hôtels il y a de nombreuses années.

Notre modus operandi concernant le réseautage est essentiellement:

  • Trouvez un hôtel avec un câblage structuré (correctifs et testez-en quelques-uns)
  • Convenez avec l'hôtel que vous serez autorisé à placer de l'équipement dans sa salle de patchs et soutenez
  • Avoir un hôte local (FAI ou réseau décent expérimenté similaire) qui fournit min. 100 Mbit/s dans la salle de patch de la zone de conférence
  • Convenez avec l'hôtel qu'ils changeront de tous leurs points d'accès sans fil dans la zone de conférence
  • Apportez un ensemble de commutateurs, routeurs et points d'accès et créez votre propre réseau

Nous avons peu de mandays pour la configuration du réseau, y compris tous les correctifs et la configuration sans fil. Notre équipement comprend:

  • 15 points d'accès Cisco 802.11 a/b/g, déployant généralement environ 10
  • Deux routeurs Juniper J2320 pour BGP et VRRP
  • Quatre commutateurs Foundry, dont deux prennent en charge PoE pour les points d'accès
  • Un simple analyseur de spectre 2,4 GHz
  • Un testeur de câbles Fluke décent, mesurant des choses comme les courts-circuits, les mauvais câblages, les fils cassés, la longueur des câbles, la perte de signal

Nous apportons également quelques kilomètres d'UTP et de nombreux connecteurs RJ45 au cas où nous aurions besoin de contourner le câblage de l'hôtel.

Pour 802.11 b/g, nous faisons d'abord une enquête, essayant de cartographier toute interférence (provenant d'autres bâtiments ou étages), puis de choisir le canal 1/6/11 pour chaque AP. Nous utilisons une densité assez élevée et des paramètres de faible puissance. Au cours de la réunion, nous surveillons la répartition des clients entre les points d'accès et ajustons les niveaux de puissance si nécessaire pour éviter de surcharger un seul point d'accès.

Pour l'amont, nous avons notre propre préfixe IPv4 et IPv6. Notre pool DHCP de réseau public compte environ 900 adresses. Nous mettons généralement en place BGP peerings avec notre amont (l'hôte local).

Ainsi, nous évitons ainsi la connectivité sans fil ou la connectivité externe de l'hôtel. Cependant, comme vous pouvez l'imaginer, il y a un coût considérable d'équipement, de temps d'ingénierie et peut-être de facture d'hôtel. La bonne qualité que nous pouvons fournir de cette façon vaut ce coût.

20
user22656

Les gens de Microsoft Australia Tech.Ed ont des articles intéressants sur leurs Wi-Fi expériences lors de l'événement de cette année.

Le sans fil était un objectif important, étant donné que tous les 2500+ participants étaient fournis avec un ordinateur portable sans fil HP MiniNote, ainsi que leurs téléphones, ordinateurs portables supplémentaires, etc.

Le blog principal est à http://techedbackstage.net/ avec Résoudre une intuition de performance Wi-Fi couvrant une torsion (quelque peu) surprenante.

Bien sûr, cela a été encore plus compliqué pendant l'événement par les geeks inconsidérés habituels qui estiment qu'une liaison montante de 500 Mbps est pour leurs besoins de torrent. :(

19
Froosh

Personne d'autre ne voit le problème de base avec des centaines (ou des dizaines de centaines) de personnes physiquement connectées en étant dans la même pièce, mais séparées en tête par leurs connexions Internet? Pourquoi mettre tout le monde dans la même pièce si vous ne vous attendez pas à ce qu'ils se parlent ou accordent toute leur attention aux présentateurs? La seule technologie radio qui gère des milliers de connexions indépendantes dans une seule plage de diffusion contiguë est cellulaire, donc si vous voulez vraiment que tout le monde dans la même pièce ait ses propres connexions, c'est votre seule option, et bonne chance pour trouver une solution rentable à accomplir cette. Sheesh.

15
RGlasel

Sean Reifschneider a fait un excellent travail pour faire fonctionner le wifi pour les anciennes PyCons. Il a rédigé des rapports détaillés pour PyCon 2007 , PyCon 2008 et récemment PyCon 2009 .

Deux des points clés à retenir pour moi sont vraiment une sorte de retour aux sources, d'abord beaucoup de bande passante et deuxièmement beaucoup de points d'accès. Bien faire fonctionner tous ces points d'accès et les détails de tout cela est bien sûr important. Mais si vous n'avez pas la base de bande passante et de points d'accès, peu importe comment vous la configurez, cela ne fonctionnera tout simplement pas.

13
Janzert

Dans toutes les conférences que j'ai organisées - environ 10 maintenant - la meilleure solution au problème du Wi-Fi est de tenir la conférence quelque part qui a déjà résolu le problème à grande échelle.

La réponse? Universités et collèges. Ils doivent déjà fournir un accès sans fil à des milliers de personnes. Votre conférence ne leur fera aucun mal. Tenez votre conférence dans une université ou un collège, demandez-leur de vous délivrer un mot de passe et vous n'aurez pas à vous soucier du Wi-Fi.

13
user22424

Cette question nous est posée tant de fois .... Je suis directeur technique d'un événement Wi-Fi / VoIP /Internet Business au Royaume-Uni. Nous fournissons uniquement des services pour les événements sportifs, d'expositions, de conférences et d'expériences.

Bien que tant d'autres réponses ici aient un mérite technique, je voulais en venir d'une autre direction. Le planificateur de réunion du gestionnaire d'événements écoute le directeur des ventes du lieu, deux personnes qui connaissent probablement très peu les solutions Wi-Fi ou Internet.

La plupart des lieux vous diront qu'ils ont "Wi-Fi dans tout le lieu". Ce Wi-Fi est normalement suffisant pour les besoins quotidiens des visiteurs de l'hôtel, mais pas pour les 2000 techniciens inconditionnels de la salle de conférence!

Nous avons participé à diverses conférences techniques à Vancouver, Atlanta, LA, Londres, Séoul, etc. et, sans faute, nous effectuons une visite du site avec le client, le planificateur de réunions et le responsable informatique de l'hôtel. La toute première chose à établir est le back-back Internet disponible pour l'événement, non partagé avec l'hôtel ou géré par une autre partie, nous devons en être propriétaire pendant toute la durée de l'événement. Lors d'un événement, nous avons en fait repris l'intégralité de l'accès Internet de l'hôtel et donné à l'hôtel un retour d'information de notre routeur!

Si vous ne le possédez pas, vous ne pouvez pas le gérer.

Deuxièmement, comprendre les exigences du public et les exigences du client et voir si les deux se rencontrent? Le client a des exigences de budget et de performance, le public a des exigences techniques et de performance. La grande différence entre les deux est le budget. Cette année en particulier, cela a été un très gros problème, nous conseillons sur la vitesse Internet requise et le coût et le client rétrograde la vitesse en raison du budget. Le public n'est pas content car Internet est lent et hé bien le Wi-Fi/réseau est nul!

Le problème suivant est l'équipement, nous n'avons pas de hache à Grind ici, mais généralement nous n'utilisons que de l'équipement Cisco car il a tendance à continuer à fonctionner et peut être adapté à la taille de l'audience. Si vous allez sur PC World ou Best Buy et obtenez un routeur Belkin à 50 $ et qu'il échoue à mi-chemin de l'événement .... grande surprise!

Enfin, l'équipe technique, chaque entreprise a sa propre équipe informatique ou gourou de la technologie, de sorte que lorsque les choses cessent de fonctionner, il y a quelqu'un qui comprend tout pour venir le réparer.

Si vous avez un réseau d'événements et décidez de laisser le gestionnaire d'événements ou le conférencier d'honneur s'occuper du réseau également, vous avez des problèmes, ils sont occupés avec nos affaires et ne supportent vraiment pas la pression.

Obtenez une équipe informatique 24h/24 et 7j/7 pour gérer le réseau, ce n'est peut-être pas votre priorité dans trois mois, mais la moitié du discours principal lorsque Internet échoue, cela deviendra votre priorité numéro un et peut tuer un événement réussi.

11
Onslow100

Plusieurs personnes ici ont mentionné la WWDC d'Apple. Ce réseau couvre plus de 5000 personnes sur les trois étages de Moscone West pendant une semaine. Chaque étage fait plus de 120 000 pieds carrés et couvre donc> 360 000 pieds carrés. Presque tout le monde a un ordinateur portable (et un iPhone).

Au cours des 3 dernières années, ils l'ont fait avec des points d'accès Cisco et des contrôleurs à la fois sur 2,4 et 5,0 GHz. Ils fournissent également 10 "tables de travail" avec des ports de commutation câblés 10/100 pour alléger la charge des utilisateurs les plus exigeants. Il fonctionne de manière fiable dans les halls d'entrée, les couloirs et les salles de réunion.

des photos:

http://developer.Apple.com/wwdc/experience/

Vous pourriez envisager de participer l'année prochaine uniquement pour l'expérience - ou envoyer quelqu'un pour prendre des notes. Ils ont organisé une conférence très bien dirigée.

9
MMM

J'ai participé à l'organisation de BarCamps à Londres, où nous avons 150-250 personnes. Nous avons constaté une sous-estimation généralisée de la capacité par les sites et les entrepreneurs. Si nous disons que 200 personnes viennent, elles partent du principe que 50 d'entre elles vont utiliser Internet. Et l'étendue de leur utilisation consistera à vérifier leur courrier électronique et à publier quelques tweets. En réalité, 200 geeks signifie 300 appareils (ordinateur portable + smartphone + gadgets). Si vous organisez une conférence et demandez à une entreprise extérieure de mettre en place la connectivité, dites-leur que 200 personnes viennent mais opèrent comme si 600 venaient (etc.).

Lors d'un récent BarCamp, nous avons réalisé que beaucoup de gens voulaient pirater le développement de l'iPhone, donc beaucoup de gens avaient besoin d'obtenir le SDK 700Mb + iPhone (beaucoup avaient oublié de mettre à jour le SDK après la sortie de Snow Leopard). La bonne chose est que les geeks peuvent s'adapter aux situations de faible bande passante. J'ai dit à tous ceux qui voulaient qu'il attende environ une heure - puis je l'ai téléchargé et installé sur un serveur HTTP sur mon ordinateur portable et leur ai dit de le télécharger à partir de là.

Une autre chose à surveiller: les ports. Je suis récemment allé à une journée de piratage à Londres qui a bloqué les ports CVS, svn et git. Pas vraiment. Si vous essayez d'amener les gens à écrire du code, vous devez vous assurer que les ports sont ouverts pour les outils de développement tels que le contrôle de version et SSH/SCP/SFTP.

Avec les événements à but non lucratif et communautaires, vous pouvez généralement trouver des gens qui savent ce qu'ils font. Le premier BarCamp de Brighton a fait une chose très juste: ils ont demandé aux administrateurs de la zone Wi-Fi gratuite locale (Pier to Pier - un hotspot gratuit qui couvre la plage de Brighton) d'aider à mettre en place l'événement Wi-Fi. Ils ont apporté une pile de WRT54G modifiés et beaucoup de connaissances et d'expérience. Si vous organisez des BarCamps, assurez-vous de remplir votre carnet d'adresses avec des gens qui connaissent le wifi, qui connaissent le DHCP, le DNS, la liaison, etc. Achetez-leur de grandes quantités de bière et de pizza.

Autre chose: fournir une connectivité filaire. Le premier London BarCamp n'avait qu'une connectivité filaire car la société qui l'hébergeait avait des inquiétudes concernant la sécurité du wifi. Il est utile d'avoir câblé disponible en tant que sauvegarde. Si vous avez une connectivité filaire et que le wifi fourni par le lieu tombe, vous pouvez toujours déployer le vôtre avec votre propre DHCP.

Si vous avez une foule suffisamment geek, pensez à Peg DHCP . ;)

8
Tom Morris

Entièrement d'accord avec Mark concernant l'IETF. Les exigences de mise en réseau pour accueillir une réunion de l'IETF sont en ligne à http://iaoc.ietf.org/network_requirements.html
Ils sont extrêmement détaillés et entraîneraient probablement la mort de la plupart des fournisseurs de sites (exemple: mandat pour les connexions Internet du site principal et secondaire, le principal étant de 45 Mbps - 100 Mbps et le secondaire étant> 10 Mbps, bidirectionnel. )

7
Milan

Avez-vous entendu parler de Xirrus ? (Un de mes amis qui est connecté au Wi-Fi dans son travail leur a conseillé une solution préférable). Voir l'exemple d'utilisation sur Microsoft Events

Et exigences: *

  • Possibilité de connecter simultanément 3 000 utilisateurs dans une seule pièce

  • Réseau simple à gérer de manière centralisée

  • Installation rapide avec un nombre minimum d'appareils

Il dispose de 4 à 24 radios 802.11abg + n couplées à un système d'antenne directionnelle à gain élevé en un appareil unique avec un commutateur multi-gigabit intégré , Contrôleur Wi-Fi, pare-feu, capteur de menace Wi-Fi dédié et analyseur de spectre intégré.

Mise à jour: Il y a des informations d'initiés, que même les gars de Cisco pensent que Xirrus est cool! :-))

7
zmische

La quantité d'énergie dans cette salle de 3000 personnes essayant de se connecter au WiFi serait énorme. Tant de signaux différents interféreraient qu'à la fin, tout cela se traduirait par du bruit.

La seule façon raisonnable d'obtenir un accès approprié serait d'installer des antennes directionnelles et de séparer des parties de la pièce sur différents canaux. Compte tenu de cela, il sera encore presque impossible d'obtenir des connexions "décentes". Le meilleur pari est de fournir des suppressions Ethernet si vous voulez honnêtement annuler une connexion Internet "absolument abyssale".

5
Steve Syfuhs

Découvrez qui a fait le système à Google I/O 2009 et faites ce qu'ils ont fait. Il y avait un certain nombre de points d'accès industriels visibles sur de petites tours dans tout le site, et le serveur était incroyablement fiable pour le nombre de participants qu'ils servaient. (4000?)

Surtout si l'on considère qu'ils ont donné Android (avec WiFi) à chaque participant).

5
MaggieL

Beaucoup de gens ne tiennent pas compte du fait que ce n'est généralement pas quelque chose qui est réuni du jour au lendemain et prend généralement plus de quelques mois pour aplanir l'ensemble du processus (regardez-vous le délai de mise en service d'un OC3 ou DS3?). La plupart des coordinateurs d'événements mentionneront simplement "oh oui, nous avons aussi besoin d'un accès Internet" ou le centre/hôtel utilisera la disponibilité Internet comme argument de vente. Les événements où les gens ont eu d'excellentes expériences ont à voir avec des coordinateurs qui connaissaient leur public cible et savaient ce dont ils avaient besoin. J'ai aidé à mettre en place et à gérer des infrastructures réseau personnalisées lors de conférences qui avaient un délai de livraison inférieur à 14 jours et cela a été démontré. J'ai également aidé à mettre en place et à gérer des infrastructures de réseau personnalisées pour les conférences où ils ont donné un préavis d'un an à l'avance. Celui avec un préavis a été transparent, aussi rapide que possible, sans problème d'accès. Celui avec un délai de 14 jours a été tenu avec du ruban adhésif, du fil de fer et de la prière, et cela s'est montré. Pourtant, il n'y a pas de fête publique quand les choses vont bien. Si je fais bien mon travail et que les gens planifient réellement à l'avance, seuls les coordinateurs d'événements connaissent le nom de l'entreprise pour laquelle je travaille. Si les coordinateurs bousillent et ne le mentionnent pas jusqu'à la dernière seconde, tout le monde à la convention semble penser que l'entreprise est incompétente (cependant, le web a une mémoire très courte).

4
Matt

J'ai assisté à une grande conférence technique récurrente où il y avait beaucoup d'utilisateurs wifi, et cela a fonctionné parfaitement.

C'est l'IETF.

En fait, le réseau de conférence IETF est utilisé comme vitrine des RFC existants et nouveaux. Il y a des parties spéciales du calendrier où il est décrit, ce sont des statistiques, des leçons apprises et des commentaires, questions et critiques de ses utilisateurs, qui sont probablement LES utilisateurs de technologie Internet les plus avancés sur la planète.

Chaque chambre avait un petit point d'accès Cisco à l'air effrayant, avec pas moins d'une antenne SIX dessus. Et la salle de conférence principale, ces petites choses étaient partout, pas moins de 30 mètres de distance.

3
Mark Atwood

Dans mon université (École Polytechnique de Montréal), ils avaient censément quelque chose comme 100 points d'accès et il y avait un algorithme global de répartition dynamique des canaux créé par l'école. Il changerait dynamiquement le canal de certains AP pour optimiser la bande passante et le signal disponibles dans un endroit spécifique de l'école en fonction de l'heure de la journée. La cafétéria a obtenu la bande passante la plus élevée pendant le déjeuner et ainsi de suite, de sorte que l'ensemble du réseau AP s'adapterait au comportement des utilisateurs. Ils ont essayé de réduire le plus possible le chevauchement des canaux lorsqu'une bande passante élevée était souhaitée.

Quelque chose comme ça pourrait être implémenté dans une conférence où, selon le calendrier, vous pourriez allouer des canaux dynamiquement à différents AP.

3
Vincent

Je ne connais pas la réponse à la question posée, je suis juste venu ici du blog de Joel pour ajouter un exemple de Conference-Wifi-Done-Right, et suggérer que vous pourriez être en mesure d'obtenir des conseils de ces gars-là.

Qui les gars? Pomme. WWDC. Des milliers de développeurs ont visité le centre Moscone pendant une semaine, totalisant chacun un ordinateur portable (ou deux) et un iPhone (ou deux ou trois ou ...), le tout sur wifi. La moitié d'entre eux téléchargent les énormes vidéos des conférences auxquelles ils ne participent pas actuellement.

... Et tout semble fonctionner, en quelque sorte.

Je n'ai aucune idée de leur secret, mais je suppose que c'est une petite équipe de gars dont le travail consiste à s'assurer que la conférence-wifi ne craint pas.

C'est probablement un peu exagéré pour les SO-jours (à en croire!), Mais il semblerait qu'il ne devrait pas être trop difficile d'envoyer peut-être une paire de gars à l'avance dans chaque site pour régler les principaux problèmes, au moins . Comme les adresses IP. Et peut-être un débit maximal pour les personnes qui "consomment clairement la bande passante", etc.

En bref: vous ne pouvez pas compter sur le lieu pour que votre conférence ne soit pas nulle. C'est le travail des organisateurs de la conférence. Au mieux, vous pouvez espérer que leurs fruits frais ne sont pas trop verts et qu'ils ont suffisamment d'eau en bouteille.

3
Ted

Chez ApacheCon (environ 1500 personnes), le sans fil fonctionne toujours très bien. Ils font appel à une entreprise extérieure qui met en place sa propre liaison Internet à 20 Mbit et couvre les salles de conférence avec une couverture AP sans fil. Selon la connexion sans fil de l'hôtel, il est pratiquement garanti d'être douloureux. Si vous voulez que cela soit bien fait, vous devez dépenser de l'argent et l'apporter vous-même dans le cadre de la planification de votre conférence.

3
Aaron

Tiré de mon blog: jordaneunson.com .

Je déteste, je déteste, quand j'entre dans une conférence, une grande réunion, un campus, peu importe et que je reçois un signal Wi-Fi mais mes demandes semblent aller dans la base de données dans le ciel. Les conférences sont connues pour cela. Ils rassemblent un grand groupe de personnes dans un petit espace avec un seul point d'accès sans fil à partager. Ou pire, ils placent plusieurs points d'accès dans la salle de conférence, tous avec le même SSID, sur le même canal et relativement proches les uns des autres. Le Wi-Fi peut prendre en charge un très grand nombre de clients s'il est correctement configuré. Cependant, vous devrez tenir compte du fait que de plus en plus de personnes entrent dans votre réseau, elles créent chacune un signal avec leur ordinateur portable ou leur téléphone et donc des interférences avec les autres personnes qui les entourent.

Premièrement, les téléphones portables, je ne parle pas des téléphones compatibles Wi-Fi, non. Je veux dire uniquement les téléphones portables standard qui fonctionnent de chaque côté de la bande Wi-Fi 2,4 GHz. Tous ces téléphones portables créent des interférences au début et à la fin du spectre Wi-Fi. Dans cet esprit, nous voulons d'abord configurer un point d'accès au milieu du spectre, autour du canal 6. La plupart des points d'accès ont une fonction de réglage de canal. Cependant, plus de clients rejoindront le réseau, plus le bruit sera placé dans ce petit canal. La plupart des gens pensent que le point d'accès Wi-Fi est juste surchargé et ajoutent donc un autre point d'accès au réseau. Cela ne fera qu'aggraver le problème. Le problème n'est pas la bande passante. Dites-le avec moi maintenant: le problème n'est PAS la bande passante! Le problème est le "rapport signal/bruit".

Quand le signal a rencontré du bruit

La définition du rapport signal/bruit (SNR) est le rapport de la puissance de bruit qui altère la puissance du signal. Un rapport supérieur à 1 indique plus de signal que de bruit. Vous remarquerez que des débits de données plus élevés, comme 54 Mbit/s, chuteront rapidement à mesure que vous vous éloignez du point d'accès, beaucoup de gens essaient ensuite d'augmenter la puissance de transmission pour permettre au signal de se déplacer plus loin, mais cela introduit simplement plus de bruit et donc le même SNR. Le SNR dicte quels débits de données peuvent être utilisés dans un réseau sans fil. Au fur et à mesure que les débits de données augmentent, des méthodes plus complexes sont utilisées pour la transmission et cela nécessite un SNR beaucoup plus élevé pour décoder correctement le signal vers le flux de données côté réception.

Présentation de plusieurs points d'accès

Comme je l'ai mentionné précédemment, vous voulez essayer de configurer votre point d'accès autour du canal 6, pour des raisons de spécificité, disons le canal 6. Mais une fois qu'il y aura environ 25 personnes utilisant ce canal, il sera saturé et le SNR va descendre beaucoup, réduisant ainsi les débits de données pour vos clients. Par conséquent, l'ajout d'un autre point d'accès sur ce même canal n'est pas une réponse, mais vous souhaitez plutôt ajouter un point d'accès sur 2 canaux à partir de 6, un à 4 et peut-être un autre à 8. Donnez-leur des SSID différents afin que les clients puissent choisir lequel choisir. utiliser et les nommer en fonction de la géographie dans laquelle ils se trouvent. Le nom d'un tel "point d'accès 1" n'est pas une bonne idée, mais un nom tel que "South Wall AP" ou "Stage Left AP" l'est. De cette façon, l'utilisateur peut déterminer quel point d'accès est le plus proche d'eux, garantissant ainsi des débits de données maximaux.

Emplacement, emplacement, emplacement

Comme mentionné précédemment, vous souhaiterez nommer vos points d'accès d'après leur emplacement physique. Mais pensez aussi aux interférences électriques et magnétiques. Par exemple, placer un point d'accès au plafond directement à côté d'un conduit 3 × 20A n'est probablement pas une bonne idée. Vous ne le mettez pas non plus au-dessus d'un micro-ondes ou d'un réfrigérateur. Donnez aux points d'accès suffisamment d'espace entre eux et essayez enfin d'obtenir de meilleures antennes que celles d'origine. Avec ces conseils, vous serez en mesure de soutenir un grand nombre de personnes au même endroit avec facilité et sans frustrer les participants à la conférence.

3
Jordan Eunson

Vous devriez essayer de contacter Netcrew ( http://www.Assembly.org ) d'Assembly. Chaque année, ils parviennent à fournir un accès Wifi stable à environ 6000 personnes (enfin, tous n'utilisent pas le sans fil) disséminés dans une arène de hockey.

Bien sûr, il y a beaucoup d'efforts pour construire ce type de réseau, mais ils connaissent probablement quelques trucs et astuces qui pourraient également être utiles pour de petits événements.

3
Karri Saarinen

Une note sur l'usurpation d'adresse IP: mes amis étaient responsables de la mise en réseau à linux.conf.au 2006, et ils ont résolu le problème d'usurpation d'identité avec un utilitaire appelé dhcparpd:

dhcparpd est un outil pour atténuer les effets des attaques d'usurpation d'adresse IP sur les réseaux Ethernet. dhcparpd a été initialement écrit pour aider à gérer le réseau de conférence pour Linux.Conf.AU tenu à Dunedin en janvier 2006.

dhcparpd fonctionne en usurpant les réponses ARP sur la base des informations contenues dans la base de données de location d'une instance de serveur ISC DHCPD3. dhcparpd écoute sur un socket pcap les requêtes ARP entrantes, interroge le serveur DHCP pour une adresse MAC à l'aide du protocole OMAPI et envoie enfin une réponse usurpée à l'aide de la bibliothèque d'injection de paquets libnet.

dhcparpd n'arrête pas le véritable hôte d'envoyer sa propre réponse ARP. Vous devez configurer iptables/ebtables pour bloquer ces paquets.

Vérifiez-le sur http://research.wand.net.nz/software/dhcparpd.php .

3
crb

C'est généralement une réponse très simple: fournir l'infrastructure pour prendre en charge 3 000 utilisateurs coûte de l'argent, et beaucoup. Points d'accès, alimentation, tuyaux phat, proxy, QoS, limitation par utilisateur, etc., etc.

À moins qu'ils ne puissent réduire ces coûts auprès des personnes qui embauchent le site, ils ne prendront pas la peine d'installer l'infrastructure. Et s'ils essaient de retailler les coûts, les gens iront ailleurs parce que "ils sont sacrément chers".

À moins qu'ils ne l'écrivent comme un poste de dépenses, mais je ne vois pas cela se produire, sauf peut-être dans une salle de conférence appartenant à Google ou FogBugz!

2
Mark Henderson

TechEd 2007 à Orlando n'a eu aucun problème. Ils avaient un grand nombre de stations câblées et des milliers de participants étaient répartis dans tout le centre des congrès. Avoir des stations que les gens pourraient utiliser pour imprimer et vérifier les e-mails, puis les zones de démonstration/d'atelier séparées réduisent probablement le temps que les gens parcouraient sur leurs propres ordinateurs alors qu'ils auraient dû absorber les présentations.

2
Cade Roux

Peut-être pourriez-vous apporter un point d'accès et le connecter à un ordinateur configuré comme routeur en utilisant le wifi du lieu comme liaison montante sur le net. Ensuite, ne dites à aucun des participants le mot de passe pour le wifi du lieu, mais seulement lui dire le mot de passe pour l'AP que vous avez apporté.

Cela ne vous aidera pas avec une bande passante merdique, mais au moins vous ne manquerez pas d'adresses IP comme vous l'avez fait à devdays boston (qui fonctionnait parfaitement à part les problèmes de wifi).

Modifier pour ajouter: Comme d'autres l'ont mentionné, la WWDC a eu une connexion Wi-Fi incroyablement bonne à chaque fois que j'y suis allé. Découvrez qui a géré leur wifi et engagez-les :)

2
Mike Akers

Vous devez avoir beaucoup de points d'accès, mais avec la puissance de leur signal diminuée. De cette façon, vous pouvez effectivement avoir plus de points d'accès à une zone donnée. Puisqu'il n'y a effectivement que 3 canaux différents, vous devez les disposer dans une grille triangulaire pour minimiser le chevauchement. Je recommanderais simplement d'utiliser des points d'accès, pas des routeurs pour que vous puissiez avoir une solution DHCP robuste.

2
Joshua

Joel Spolsky a écrit sur ce problème:

http://joelonsoftware.com/items/2009/10/08.html

James Mitchell

www.jmitchell.me

1
James Mitchell

Les conférences PyCon (près de 1 000 participants au cours des deux dernières années) ont généralement une assez bonne connexion sans fil. Le réseautage de la conférence est effectué par une entreprise appelée tummy.com. Vous pouvez lire les écrits de Sean sur le réseautage des trois dernières années:

1
fuzzyman

Si vous voulez savoir comment créer un bon réseau de conférences technologiques, consultez la revue du réseau du 23e Chaos Communication Congress à Berlin:

ftp://ftp.ccc.de/congress/23C3/video/23C3-1728-en-23c3_network_review.m4v

Si vous n'avez pas une heure pour regarder cette présentation, la réponse courte est: ce sera beaucoup de travail.

La configuration Wifi est décrite à la fin de la présentation (environ 20 dernières minutes).

1
Patrick

Ce sujet est définitivement un problème qui grandit chaque jour. Avec le nombre croissant d'iPhone, Android et autres ordinateurs de poche qui utilisent le Wifi. Également avec l'importance croissante de la meda sociale pour les événements (même les événements non techniques). C'est un problème qui doit être donné plus d'attention de la part des responsables et organisateurs de la conférence.

Je suis d'accord que la plupart du temps, l'accès à Internet n'est qu'une réflexion après coup. Même certains événements technologiques de haut niveau auxquels j'ai travaillé ou assisté ont eu des problèmes majeurs de wifi.

Tellement de bonnes informations sur ce fil .... toujours en digestion.

1
Kin Lane

La conférence NANOG est destinée aux ingénieurs réseau qui exécutent les dorsales Internet. Ils ont trois conférences par an en Amérique du Nord et le wifi est presque toujours parfait. Il n'y a pas d'audience plus exigeante que ces ingénieurs réseau dont beaucoup surveillent en fait leurs propres réseaux via le wifi au cas où des problèmes surviendraient pendant la conférence. Ce sont les gars du support de 3ème niveau qui ont conçu les réseaux et l'argent s'arrête dans leur boîte aux lettres/téléavertisseur/téléphone portable.

Certaines des personnes qui ont été impliquées dans la fourniture du wifi de la conférence au fil des ans ont publié des détails sur ce qu'elles font. http://seclists.org/nanog/2007/Feb/281http://www.nanog.org/meetings/nanog38/presentations/kapela.pdf - http://nanog.org/meetings/nanog39/presentations/abley-bof.pdfhttp://www.gossamer-threads.com/lists/nanog/users/95657

Une partie de celle-ci est en cours de planification, une partie de la compréhension intime de la technologie qui n'est PAS JUSTE RÉSEAUTAGE mais implique également beaucoup de radios. C'est ce qui les amène à mettre beaucoup de points d'accès sur les bords de la pièce avec le courant abaissé.

1
Michael Dillon

Joel, il y a deux parties pour résoudre ce problème: 1: l'accès à Internet lors des conférences doit être un supplément payant en option 2: l'accès à Internet doit être fourni via des modems USB 3G

Que diriez-vous d'avoir un opérateur de télécommunications fournissant des modems 3G à tout le monde lors de la conférence? Chaque utilisateur paie une caution pour le modem qu'il récupère en le remettant à la fin de la conférence.

L'hypothèse semble être que les conférences ont l'obligation de fournir une connexion sans fil gratuite. Peut-être cette hypothèse devrait-elle être contestée.

Historiquement, l'hypothèse était que les compagnies aériennes devaient transporter gratuitement autant de bagages que possible. De nos jours, les bagages sont un supplément optionnel que les passagers doivent payer.

Pourquoi devrait-il en être autrement lors des conférences? Lorsque vous achetez votre billet de conférence, vous avez la possibilité de payer votre dépôt remboursable pour le modem 3G pour une utilisation pendant la conférence. Beaucoup de gens ont déjà l'Internet mobile sans fil, ils apporteront donc le leur.

Le problème n'est pas "comment fournir un accès sans fil aux conférences (à un coût raisonnable)". Le problème est "pourquoi les organisateurs de la conférence supposent-ils que le sans-fil devrait être gratuit et non un supplément optionnel"?

1
Simon Wentley

Parlez à Liz Frederick (liz @) qui dirige CFUnited ( cfunited.com ), une conférence annuelle des développeurs Coldfusion. L'accès à Internet et à l'alimentation électrique lors de cette conférence était meilleur que je n'ai jamais vu. Il y a clairement beaucoup de prévoyance dans l'infrastructure pour permettre à des centaines de développeurs de tester le nouveau code sur leurs serveurs Web des FC à la maison.

1
KevinM

À linux.conf.au 2008 (situé dans le joli backwater Internet qu'est l'Australie), nous avons facilement rempli un tuyau de 100 Mbits uniquement avec des utilisateurs via WiFi. (Le goulot d'étranglement était une interface 100Mbit sur notre routeur Edge, avec une meilleure planification, nous aurions eu 200-300 Mbit disponibles).

Chaque participant a utilisé environ 250k/sec, probablement> 750k/sec car généralement moins de 1/3 étaient connectés à tout moment.

Dans mon travail de jour, je gère des réseaux éducatifs, cette bande passante est plus que beaucoup écoles entières utilisez ici.

Pour une véritable conférence sur la technologie lourde, vous devez vraiment budgétiser cette quantité de bande passante.

Ce qui était inattendu, c'est que de nombreux participants ont essayé de reproduire la vidéo de la conférence dans laquelle se trouvait le bureau (à Canberra et non à Melbourne). Une fois que nous avons ajouté un miroir local, les choses se sont beaucoup améliorées.

1
LapTop006

La mise en réseau sécurisée haute performance n'est pas une chose plug-and-play. Par exemple:

Vous pouvez éliminer un grand nombre de conversations entre homologues tout en autorisant l'accès à Internet en partitionnant votre réseau afin que chaque client ne puisse se diffuser qu'à lui-même et au routeur. Je fais cela pour aider à arrêter la propagation des virus/vers et l'espionnage sur les lecteurs partagés pour les utilisateurs Internet des hôtels et des motel.

Au lieu d'une classe C ou classe B pour tout le monde, vous pouvez découper l'espace d'adressage en petits blocs de 4 adresses (/ 32 au lieu de/24). Cela vous donne 64 sous-réseaux sur une classe C. En utilisant la plage 172.27.0.0/16, vous obtiendriez 256 * 64 = 16 384 sous-réseaux uniques. Chacun d'eux a sa propre adresse IP et adresse de diffusion de routeur, de sorte que vos émissions se font uniquement entre vous et le routeur - elles ne se propagent pas au-delà des autres clients - donc Windows ne découvre pas d'autres PC avec leurs partages réseau. Au lieu de 256 clients avec:

IP 172.27.1.x netmask 255.255.255.0 gateway 172.27.1.254 and broadcast 172.27.1.255

vous obtiendrez 64 clients comme:

Client 1 : IP 172.27.1.1 gateway 172.27.1.2 netmask 255.255.255.252 gateway 172.27.1.2 broadcast 172.27.1.3

Client 2 : IP 172.27.1.5 gateway 172.27.1.6 netmask 255.255.255.252 gateway 172.27.1.6 broadcast 172.27.1.7

Vous finissez par avoir besoin d'écrire des scripts pour générer la configuration de dhcpd.conf et /etc/network/interfaces car il existe une entrée pour chaque client. De plus, avec ce schéma, ifconfig vous montrera la quantité de trafic utilisée par chaque client (jusqu'à 4 Go, après quoi les octets transférés et les octets reçus sont réinitialisés).

... c'est juste déconner sur le truc de la couche 3. Les points d'accès câblés seront meilleurs que d'utiliser WDS (configuration plus facile, mais divise par deux votre bande passante ou pire).

1
70Mike

J'ai écrit un long article sur pourquoi le WiFi de conférence est nul et comment l'améliorer. Cet article comprend un Q&A avec Tim Pozar.

http://www.muniwireless.com/2009/11/19/why-conference-wifi-sucks-and-how-to-improve-it/

Esme Vos

1
Esme Vos

Vous devriez peut-être mettre une cellule dans une boîte http://www.calzavara.it/lang/en/products/telecommunications/radio_station_kit.html et fournir aux participants des clés USB 3G sans fil.

1
Essential Bob

J'ai assisté à quelques Debconfs , et leur réseau wifi fonctionne juste.

Leur équipement et leur configuration logicielle sont détaillés ici:

Aucun matériel Cisco sophistiqué, juste du matériel qui fonctionne bien avec OpenWRT comme Fonera périphériques.

1
hendry

Pourquoi le Wi-Fi est-il si médiocre lors des conférences techniques?

BitTorrent! Voilà pourquoi! Découvrez cet article de blog de l'ingénieur réseau MS TechEd qui a effectué une analyse de ce qui a foutu le réseau de la conférence.

Cette année, TechEd ils prévoient de mettre en œuvre une limitation du débit, des quotas de bande passante et une inspection approfondie des paquets dans le but d'endiguer la marée torrentielle.

1
Nick Kavadias

Il y a quelque chose comme quinze canaux de Wi-Fi maintenant. 3 dans la bande de 2,4 GHz merdique et horrible et 12 dans la merveilleuse bande de 5 GHz. Avec tous ces canaux, un réseau décent peut être construit. C'est quelque chose de plus de 300 MHz à partager. Il est cependant horrible que l'iPhone 3GS ne dispose pas d'une radio Wi-Fi double bande 2,4/5 GHz (je pense que certaines baies noires le font). C'est la seule raison pour laquelle je n'en ai pas acheté.

1
crander

Je ne sais pas si cela a été mentionné, mais il convient de mentionner le problème des faux points d'accès.

À Tech-Ed à Auckland cette année, il y avait au moins 2 faux points d'accès, soi-disant installés avec des enregistreurs de frappe.

En fait, l'un des haut-parleurs de sécurité avait apparemment piraté son ordinateur portable en plein milieu d'une conversation.

1
christianlinnell