it-swarm-eu.dev

Terminologie: rebond contre redémarrage

J'ai toujours entendu et utilisé le terme "redémarrage" ou "redémarrage" pour indiquer le redémarrage d'un serveur, d'un service ou d'un module logiciel.

  • "redémarrer le serveur"
  • "redémarrer Tomcat"
  • "redémarrer le service XYZ"

Est-ce que "rebondir" signifie quelque chose de différent ou s'agit-il simplement d'un terme en double pour redémarrer? En quoi le "rebond" est-il différent du redémarrage ou du redémarrage?

21
Wavy Crab

J'utilise "bounce" tout le temps dans le cadre du cyclage de quelque chose - "Bouncing a service", "Bouncing a server", "Bouncing a router", etc. Je l'utiliserais de manière interchangeable avec "restart", "reboot" ou "cycle d'alimentation".

Il semble être légèrement régional, étant le plus populaire dans le Midwest, le nord-est et la côte ouest. Le terme semble provenir des communautés IBM, VAX et Unix; selon le fichier Jargon. Il semble rare que les gens utilisent le terme en dehors de ces régions.

Je ne dirais pas qu'il est extrêmement utilisé, mais il existe.

22
Evan Anderson

J'ai entendu parler de rebond: utilisez-le tous les jours, lorsque je travaille sur des machines Windows. :)

Quelqu'un d'autre utilise-t-il les termes "nuke" ou "blow it away" pour parler de formatage/réinstallation? Certains de mes clients me regardent de travers quand je dis que je vais "souffler leur machine" et la reconstruire.

2
gravyface

Je l'ai entendu à plusieurs reprises faire référence au redémarrage d'un appareil ou au cycle d'un service. Comme dans: l'appareil/service descend et revient.

1
joeqwerty

Dans ma partie du monde, le terme "rebond" est généralement utilisé pour parler de services, alors que vous "redémarrez" un serveur ou "redémarrez" une application ou un processus.

L'explication qui m'a été donnée à l'origine pour la terminologie est qu'un service est arrêté et redémarré assez rapidement. c'est-à-dire le jeter et le laisser remonter, comme faire rebondir une balle. Un redémarrage du serveur (un terme historique) prend beaucoup plus de temps (normalement), donc ne peut pas vraiment être appelé un rebond. Les applications ne sont pas renvoyées ou redémarrées, elles sont donc redémarrées.

1
John Gardeniers

Personnellement, je n'ai jamais entendu le terme "rebond" en ce qui concerne l'informatique, sauf pour un e-mail renvoyé, et dans ce cas, rebondir signifie le renvoyer à son expéditeur.

Je suppose que dans ce scénario, "rebondir" ne signifie pas simplement réinitialiser l'alimentation, mais réinitialiser la configuration peut-être?

Doit être un de ces américanismes carazay;)

0
Mark Henderson

Je ne l'ai entendu qu'une ou deux fois auparavant, et dans le contexte, ils demandaient de redémarrer le serveur. Je suppose que dans certains cercles, cela semble approprié parce que le serveur descend et sauvegarde - comme une balle qui rebondit.

0
AnonJr

Ce peut être un régionalisme. Nous l'utilisons tout le temps, en particulier en ce qui concerne un service que nous prévoyons de revenir rapidement avec peu ou pas de temps d'arrêt. Vous rebondissez donc Apache avec un temps d'arrêt d'environ 1 seconde. mais vous redémarrez un serveur qui pourrait prendre 15-20 minutes pour revenir.

0
Catherine MacInnes

Je pense que le rebond est un terme régional. Je travaille avec DBA de quelques clients sélectionnés dans le Midwest. Nous utilisons généralement le terme rebond pour faire descendre et sauvegarder une base de données. Parfois, le terme rebond passe au redémarrage du serveur, mais il est beaucoup plus rare que lorsqu'il s'agit de la base de données.

0
roknir

Je viens du Royaume-Uni et je travaille pour la plus grande entreprise informatique d'Europe. Faire rebondir quelque chose au Royaume-Uni est couramment utilisé en termes de serveur d'infrastructure et pas tellement dans l'espace réseau.

Ainsi, les professionnels de la technologie Windows/UNIX/Mainframe/Stockage/Messagerie/Base de données/Web parleront de rebondir:

  • Serveurs (redémarrage progressif ou redémarrage dur/cycle d'alimentation)
  • Prestations de service
  • Périphériques (redémarrage progressif ou redémarrage/redémarrage dur)

Nos équipes Réseau et Voix semblent parler davantage en termes de redémarrages et rechargements.

0
Clouds

Je viens de la côte Est et je n'ai pas entendu cette terminologie "rebondir" un serveur au cours de mes 10 années de carrière informatique. Cependant, je viens d'apprendre ce mot d'un collègue administrateur informatique après avoir travaillé dans la Silicon Valley et il a été utilisé assez souvent. Je suppose que c'est un argot informatique régional et cela signifie redémarrer.

0
chaoman

Je pense que les administrateurs UNIX avaient l'habitude de dire rebond au lieu de redémarrer, il y a bien longtemps. C'est l'origine, je pense.

0
Tom

Je n'ai jamais vu personne impliquer quelque chose de différent avec 'rebondir' que 'redémarrer' - à part ça, ça semble beaucoup plus amusant.

Le choix des mots est l'une des façons dont j'essaie de garder les choses intéressantes. La moitié de mes utilisateurs n'ont pas la première idée de ce que "reformater", "réimaginer" ou "fantôme" signifie - mais si je leur dis que je vais lobotomiser leur PC, ou lui donner une greffe de cerveau, avec un nettoyer un nouveau cerveau ... ils peuvent au moins saisir le concept. Et c'est drôle. (en quelque sorte, cela semble incroyablement pertinent un vendredi)

0
Kara Marfia